Laurent Maisonnave : « Le Community manager est à l’écoute en permanence »

Laurent Maisonnave 200x300 Laurent Maisonnave : Le Community manager est à lécoute en permanenceSuite de nos interviews canadiennes réalisées avec Kim Auclair, la fondatrice de MacQuébec… Après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison et Mario Asselin et Jean-Luc SansCartier, voici Laurent Maisonnave, une des personnalités les plus influentes du Web au Québec et au Canada.

Animateur, community leader, community manager… Quels termes convient-il le mieux à la gestion de communauté ?
Community manager semble être la dénomination retenue internationalement. Si je devais franciser le terme, je parlerais de gestionnaire de communauté, qui est moins limitatif qu’animateur. Au final, qu’importe la dénomination, ce sont les compétences qui priment :
1. Une dose de relation publique
2. De bonnes bases en marketing
3. Une connaissance approfondie du Web
4. Par-dessus tout une expérience des communautés en ligne et hors ligne.

Quelle place pour ce nouveau métier dans le secteur du marketing au Québec ?
Les community manager semblent avoir un bel avenir, car il ne se passe pas une semaine sans qu’on me demande si je peux recommander une personne pour un emploi. Les entreprises semblent se réveiller en même temps que l’hiver au Québec. Heureusement, la province possède d’excellents cursus en marketing. Il faut simplement que les universités s’adaptent aux nouveaux métiers en ligne.

A mon humble avis, ceux qui possèdent une formation en marketing sont les mieux armés pour travailler dans le secteur des médias sociaux et de l’animation de communauté en ligne. Ce métier demande des capacités d’analyse, de ciblage et d’appréhension du marché qui sont naturelles pour un professionnel du marketing.

La différence qui caractérise le marketing de communauté en ligne est la réactivité dont il faut faire preuve. Le retour des consommateurs/acteurs est immédiat sur le Web. Il faut par conséquent être en écoute constante pour s’adapter rapidement. Le bénéfice pour les entreprises est une étude de marché en temps réel d’une richesse incommensurable. Plus largement, le marketing social offre un retour sur investissement autant si ce n’est plus important que le Web Analytics.

Tu es expert en marketing vidéo web à Montréal. Selon toi, comment la vidéo peux-t-elle apporter un plus à une communauté ?
Je suis avant tout un spécialiste en marketing Web. La vidéo est un outil à intégrer dans une stratégie en ligne, qui a l’avantage d’attirer l’oeil des Internautes et surtout d’être très bien référencé. Savez-vous par exemple qu’il y a plus de vidéos regardés chaque jour sur Youtube que de recherche faite sur Google ?

Aujourd’hui, les outils pour produire et diffuser de la vidéo en ligne sont terriblement accessibles. La vidéo fait partie du quotidien des communautés, que ce soit sur Youtube, Facebook, embarqué sur des blogues, en discussion avec Seesmic ou encore en temps réel sur Twitter.

La vidéo est ludique et possède un pouvoir de viralité que l’on aperçoit tous les jours en regardant les vidéos que nous font parvenir nos amis. Un marketing vidéo adapté permet de développer l’engagement de sa communauté, que ce soit à travers un vote ou la participation à un concours vidéo.

Comme je n’imagine pas une grande entreprise entreprendre le Web sans les médias sociaux, je ne la vois pas passer à côté de la vidéo en ligne en 2009.

Tu es président de Ile sans Fil, un organisme à but non lucratif (OBNL) qui a pour mission de fournir un accès Internet sans fil public et gratuit à Montréal. Dirais-tu que ISF est une communauté ?
Île sans fil est LA communauté par définition. Cet organisme, composé aujourd’hui de plus de 125 000 membres, fut constitué 6 ans auparavant par des citoyens de Montréal originaires du monde technologie et culturel. Le fonctionnement d’Île sans fil se fait uniquement sur la base du bénévolat.

Le facteur clé de succès qui caractérise Île sans fil est la fine gestion en ligne et hors ligne de l’organisme montréalais. Île sans fil, ce sont tout d’abord des membres qui se réunissent deux fois par mois pour discuter des projets en cours et boire une bonne bière. C’est aussi une communauté qui se retrouve sur le blogue, échange sur la page Facebook, s’organise à travers les mailing-lists et discute sur Twitter.

Nous venons de mettre en ligne une application iPhone Île sans fil, qui a été téléchargé plus de 1 000 fois en moins de 3 jours. Ce logiciel a été conçu, développé et voulu par la communauté.

Pour moi, Île sans fil est le plus bel exemple de la puissance d’une communauté géré avec passion. C’est pour cette raison que je préfère les médias sociaux au SEO (référencement Web). Il est davantage question de relations humaines et de passion. Cette culture me correspond finalement mieux, ce qui explique que j’y sois autant à l’aise.

**Mini bio
Président de l’organisme île sans fil et co-organisateur de PodCamp Montréal, Laurent est président de Ze Agence. C’est l’une des personnalités Web les plus renommés au Québec et au Canada.
Son blog : http://www.zelaurent.com/
Son Twitter : http://twitter.com/zelaurent
Ile sans fil : http://www.ilesansfil.org/

Tags: , , , ,

2 Commentaires sur “Laurent Maisonnave : « Le Community manager est à l’écoute en permanence »”

Laisser un commentaire

Nom (required)
Email (required)
Site/Blog
Message