Dany Paquin : « Avec Twitter, j’aide les gens au bon moment »

danytweet Dany Paquin : Avec Twitter, jaide les gens au bon momentDernier épisode de notre saga communautaire au Canada, réalisée avec Kim Auclair. Dany Paquin n’est pas un « Community manager » à proprement parler, mais il a décidé d’être proche de ses clients et de les aider au quotidien en utilisant les réseaux sociaux, Twitter en tête. Interview.

En 4-5 lignes, en quoi consiste ton métier et quelle perception a-ton de ton métier au Québec ?
Mon métier est de faire la distribution de produits d’assurances générales. Je suis agent en assurance de dommages et co-associé de Option Assurances. Je vend des produits tels que l’assurance automobile, habitation, véhicules récréatifs et entreprises.

Peu de gens sont sur twitter dans ton domaine. Pourrais-tu expliquer pourquoi ?
Effectivement, il y a peu d’assureurs du Québec sur Twitter et seulement quelques planificateurs financiers. Il faut dire que la plate-forme est relativement récente et demande une implication plus personnelle que Facebook par exemple. Ayant déja un volume de clients intéressants, j’ai le temps requis pour développer mon réseau alors qu’à mes débuts en tant qu’entrepreneur, je voulais des résultats immédiats. D’après moi, plusieurs intervenants dans mon domaine n’ont tout simplement pas pris le temps de comprendre la structure et l’utilité de Twitter.

Comment décrirais-tu ton rôle au sein de ton entreprise ?
Mon rôle est de connaître les forces et les intérêts des personnes avec qui j’interagis sur les réseaux sociaux. Je veux ainsi comprendre les besoins de ceux-ci et pouvoir les aider au bon moment. J’ai aussi un rôle de conseiller et je veux en faire profiter et par le fait même établir une position d’expert. Bien sûr, je suis aussi mandaté pour faire la promotion de nos produits, mais le push marketing est très mal vu sur Twitter. Il faut savoir bien doser ses interventions et diffuser des informations pertinentes.

En regardant ton profil twitter, je ne vois pas d’annonces, de publicités qui font référence à tes services. Pourtant, chaque jour je vois passer des tweets / questions concernant tes services.
Sur mon profil Twitter je me présente comme étant un assureur, un bloggueur et un passionné de l’automobile. Ce qui est vrai dans les trois cas. Ceux qui me suivent ont su, au fil du temps, que je distribuait des produits d’assurances car j’écris le plus régulièrement possible sur mon blog. J’utilise aussi beaucoup l’humour pour faire passer mes messages, c’est un bon moyen de créer des liens. Ce qui fait que maintenant, les gens me font parvenir très souvent des tweets concernant précisément mon secteur d’activité.

Dirais-tu que ta façon de parler de tes services a changé depuis ton arrivé sur twitter. Qu’as-tu appris exactement ?
Heureusement, à mes débuts j’ai eu la chance de rencontrer une personne qui a su me dire franchement que ma façon d’utiliser Twitter ne menait nul part. Pourquoi ? Je poussai mon produit, je me servais de Twitter comme d’une affiche-publicitaire. Je crois que c’est l’erreur classique des entrepreneurs qui débutent. J’ai rapidement fait des changements et j’ai commencé à converser et à m’impliquer. Plusieurs conversations s’y déroulent, il suffit de choisir celle qui nous intéresse sur l’instant du moment.

A quoi ressembles les questions que l’on te pose sur twitter. Est-ce que tu ressens que l’on s’intéresse davantage à ton métier ?
Plusieurs questions concernent exclusivement le produit tandis que d’autres se dirigent sur mon travail en tant que tel. Un grand nombre de personnes préfèrent s’adresser à moi par message direct, et c’est tout à fait normal. Avec le temps, les questions sont plus fréquentes car le nombre augmente avec la diffusion des réponses déjà données.

Dirais-tu que tu as économisé de l’argent en étant présent sur twitter ?
Définitivement. Nous avons expérimenté plusieurs types de publicité traditionnelle et jamais la réponse a été aussi positive. Pourtant, notre présence était très bien ciblée et soignée. Twitter est gratuit, mais il faut tout de même tenir compte du temps pour bien évaluer la rentabilité. Par contre, il faut aussi soustraire le prix des conseils auxquels nous avons accès gratuitement via nos contacts. Le retour sur l’investissement est très intéressant.

Créer une communauté Web autour d’un domaine précis et peu connu peut-il remplacer en quelque sorte la publicité traditionnelle ? Quel est ton avis ?
Je crois qu’un bon mélange des différents types de publicité est une bonne façon de faire. Par exemple, je crois que l’imprimé est un bon moyen d’attirer le consommateur vers votre blog et/ou votre site web transactionnel. Pour l’instant, la communauté web nous apporte beaucoup plus que la publicité traditionnelle car elle est vivante et en constante évolution. Le membre d’une communauté web aime savoir qu’il peut compter sur une réponse rapide et parler toujours à la même personne.

******Minio bio

Dany a fondé Option assurances en 2007 et compte plus de 10 ans d’expérience dans le monde de l’assurance et de l’automobile. Il anime aussi un blog dédié à l’assurance de dommages.
Son site : http://www.optionassurances.com
Son blog : http://www.danypaquin.ca
Son twitter : http://twitter.com/DanyPaquin

La photo de Dany est signée Jeff Dez Frenette

*****

Voici la compil’ canadienne de nos interviews :
- Pascal Blachier : « Bien modérer, c’est très difficile »
- Martin Aubut : « Est-ce que vos membres recommandent votre communauté ? »
- Gabriel Rodrigue : « La plupart des Community managers ne sont pas des gestionnaires »
- Laurent Maisonnave : « Le Community manager est à l’écoute en permanence »
- Jean-Luc SansCartier : « Etre Community manager, c’est un job 24/7 ! »
- Mario Asselin : « Soyez des catalyseurs pour vos communautés »
- Sylvain Grand’Maison : « Appelez-moi un Community gardener »
- Bruno Boutot : « L’animateur de communautés reflète l’âme de l’entreprise »

Tags: ,

12 Commentaires sur “Dany Paquin : « Avec Twitter, j’aide les gens au bon moment »”

  • Bravo Dany! Belle entrevue de fond!

  • En effet, très intéressant!

  • Merci beaucoup Kim et Dominique de m’avoir permis de m’exprimer sur ce que Twitter m’apporte au quotiden. J’espère avoir inspiré quelques entrepreneurs à faire le saut vers Twitter et les réseaux sociaux en général. Bon succès à tous!

  • Merci à toi, Dany, d’avoir accepté notre invitation.

  • Très bonne entrevue!

    Ce que j’en retiens : « Pour l’entrepreneur sur Twitter,un visage humain avant tout! »

    Voilà la clé du succès!

  • @Steve entrepreneur ou pas, humain avant tout

  • @Dominique – Vous m’enlevez les mots de la bouche.

    Avec Twitter, c’est ça qui est magique, l’accès à « l’humain » rapidement.
    Et ce n’est pas un hasard si @MichelleBlanc a pris l’assurance pour son nouveau véhicule avec Dany Paquin. Elle a vu l’homme avant!

    Et souvent les gens oublient qu’ils sont des personnes et je trouve ça désolant les discours corporate aseptisés et sans âme, où des gens se cachent derrière leur pseudo identité que leur procure leur carte d’affaires.

  • Oups, j’ai envoyé mon dernier message trop rapidement. Je voulais conclure ma dernière phrase par : Car comme vous dite, humain avant tout :-)

  • @Steve je ne connaissais pas cette anecdote au sujet de Michelle Blanc.

    Merci pour tes commentaires.

  • Wow, super de bon article Kim et Dany, félicitation!

    Mais svp… dites-le pas aux autres agents d’assurance/conseillers/planificateur financier ;-)

    On garde ca dans la famille, n’est-ce pas ?!?

    Blague à part, c’était un très bon article et Bravo encore une fois!

    Olivier
    @MaStrategie

  • Vos commentaires sont vraiment appréciés :)

    Et j’adhère à l’expression: humain avant tout .

  • [...] que la publicité? Posted by stephane on janvier 14, 2010 Une idée de la com Vu sur le site de Dominique: l’interview intéressante de Dany Paquin, assureur automobile et bloggueur, ou comment un [...]

Laisser un commentaire

Nom (required)
Email (required)
Site/Blog
Message
 
-->