Les Community Talks, spécial Jeux Vidéo

CMJN de base

Episode 3 des Community Talks, les podcasts du community management. Après le Community manager et les Forums, voici les jeux vidéo.

Mes invités : Jean-Baptiste Pennes, ex Community manager chez Blizzard Entertainment (World of Warcraft,…) et Benoit Faverial, ancien de Goa et de F4.

Questions : Y a-t-il un Community management particulier dans le secteur des jeux vidéo ?  Présente-t-il des spécificités qu’on ne retrouve nulle part ailleurs ?

Réponses avec deux des meilleurs spécialistes (qui vous diront que « non, pas du tout », mais c’est la vérité, croyez-moi).

En tout cas, j’ai passé un excellent moment avec eux. L’introduction musicale est signée par Angus et Julia Stone, « Here We go Again ».

Tags:

28 Commentaires sur “Les Community Talks, spécial Jeux Vidéo”

  • Benoit, j’ai comme la sensation qu’on est trop au taquet sur ce sujet ;)

    C’était plaisant, prochaine fois on y invite un joueur pour avoir son avis ? :p

  • Au taquet ? Meuh non, juste deux vieilles badernes qui se racontent des souvenirs, tu parles, on avait l’air de deux piliers de bar virtuel !

    Sinon, non, pas de joueurs, on en a assez vu, tu ne crois pas ? :)

    En tout cas, merci beaucoup JB & Dominique pour ce très bon moment !

    PS : yeurk, mes « euuuh » … « euuuh » … sont atroces, mes excuses à tous les auditeurs !

  • … et excusez-moi de ne pas avoir pris le temps de « nettoyer » le son des « euuuh.. » de Benoit.

    Mais, d’un autre côté, cela ne me dérange pas plus que cela : c’est une vraie conversation qui a eu lieu – à certains moments, j’en en ai même oublié mon dictaphone posé sur la table basse… C’est vous dire :)

  • « Y a un collègue au lancement d’un jeu impliquant l’ordre et le chaos il y a un an et quelques qui a vu son adresse personnelle diffusée sur une cinquantaine de forums avec appel à aller lui casser la gueule parce que le jeu avait 48H de retard… »

    C’est gentil de penser à moi. :D

    Autrement, je suis d’accord avec JB : c’est énormément à pondérer. Il y a beaucoup de moments géniaux, et ceux-là le CM en profite aussi. ^^ (Je pense aussi aux mariages ou aux faire-part de naissances.)

    Je pense que vous avez bien fait le tour, je n’aurai pas répondu autrement vraisemblablement.

    Et la conclusion est, selon moi, le plus beau point du rôle : c’est une expérience humaine.

    Merci pour ce podcast. :)

  • Mon honnêteté me tuera, mais je pensais à Iain :)

    Cela étant, tu as bien souffert de ce lancement aussi, preuve s’il était nécessaire du recul énorme que doit avoir un CM de jeux vidéos. Recul compensé évidemment par les bons moments (aussi intenses que les autres, comme on le dit en début de podcast) que ce type de poste offre.

    D’ailleurs, quand est-ce qu’on te voit dans un café des CMs toi, tu es un des derniers officiellement CM de jeux en france venant de la vieille école ?

  • Je ne suis plus CM (enfin plus vraiment, disons que j’y touche encore mais je n’ai plus le titre). ;)

    On m’a déjà parlé du « café des CMs », je veux bien venir voir ce que c’est. ^^

  • Un Community Talks bien intéressant.

    Vous avez bien abordé les problématiques générales les plus importantes du boulot et j’y retrouve bien mon expérience personnelle : les joueurs qui te testent, jugent tes connaissances sur ton jeu, les longues empoignades sur des sujets anodins, les joueurs de plus en plus revendicateurs à mesure que le jeu prend de l’ancienneté, et nous au milieu de tout ça.

    Beaucoup de pression et un public d’une exigence rare qui font que le CM a besoin de beaucoup de sang froid et d’une prépondérance à la remise en question perpétuelle, mais tout ça nous ouvre des portes autrement plus agréables : la reconnaissance et la gratitude des joueurs, des souvenirs excellents en salon, des contacts qui se créent avec les sites de fans, les joueurs les plus impliqués. Et surtout, quel plaisir de travailler au contact des joueurs quand on a soi-même évolué parmi eux.

    Pour revenir au podcast, je regrette toutefois que certains points particuliers de vos expériences n’aient pas été plus approfondis, comme les difficultés et les contraintes liées au travail de CM au sein d’une société internationale et anglophone, dans quelles mesures vous êtes en contact avec l’équipe de développement, quel impact ont les retours de votre communauté, etc.

    Il aurait également pu être intéressant de savoir pourquoi vous avez finalement fait le choix de mettre fin à vos expériences respectives de community management dans l’univers du jeu vidéo.

    En bref, merci pour ce podcast, l’Internet français manque encore trop de partage d’expérience de Community Managers issus du jeu vidéo ! En espérant une récidive. :)

  • @Franck merci pour tes commentaires… et le prochain Café des Community managers a lieu mercredi prochain. Si tu ne peux pas venir, suis ce lien : il te permettra d’être tenu au courant des prochains Cafés –> http://www.meetup.com/cafedescommunitymanagers/fr/

    @Sylvain merci pour ton commentaire. Les jeux vidéo constituent un (très) vaste domaine pour le community management. On aura sûrement l’occasion d’en reparler ;)

  • Sympa comme discussion, ça me rappelle bien des souvenirs …
    sinon j’aurais aimé en entendre plus sur le rôle du CM dans l’entreprise et sa capacité (ou pas) à faire bouger les choses pour faire évoluer le produit ou les services avec la communauté (en plus des correction de bugs avec les développeurs).
    ++ bande de RoXoRz

  • Il manque effectivement plein de choses, mais si on avait dû faire un point complet et exhaustif, ça n’aurait pas été un podcast, mais un livre … Il y aurait tant à dire …

  • Question un chouille naïve : pour être CM de jeux vidéos, faut être un minimum joueur ou beaucoup beaucoup joueur ? ;-)

  • C’est complètement hallucinant le coup du couple qui divorce et qui demande à vérifier le nombre d’heures de connexion… En tout cas, on comprend mieux la diversité des « cas » auxquels sont confrontés les CM dans les jeux vidéos !

  • @ Esra : Et encore, il y a eu bien bien pire (Mais bien bien mieux pour compenser ;))

  • @ Benoît
    J’imagine ! Par contre je me demande si ce n’est pas spécifique aux communautés de jeux. Ce serait intéressant d’avoir le retour d’autres CM…

  • @Sylvain L : Ce n’est pas vraiment la question qu’il faut se poser, le temps de jeu a finalement peu d’importance. Là où être joueur est une force, c’est dans la facilité que tu auras d’appréhender ta communauté et de comprendre ses attentes. Connaître les rouages de ton jeu permet de te mêler à tes joueurs sans avoir l’air d’être le premier communiquant qui passait par là qui a été parachuté sur les forums et qui ne connait rien à son sujet.
    Au delà de ça, être un casual ou un hardcore gamer fait très peu de différence dans la mesure où un CM est censé disposer d’une généreuse ouverture d’esprit et être capable de se mettre à la place des joueurs même s’ils n’ont pas eu la même expérience qu’eux exactement. Je dirais juste qu’être un trop gros joueur peut faire mauvais genre si on souhaite devenir CM, étant donné que le job va ensuite impliquer une prise de recul et une conciliation des intérêts joueurs avec les objectifs commerciaux.

    @Apprentie-CM : Je ne sais pas si le type d’anecdote comme celle rapportée par Benoit est limitée à notre seul secteur, mais il est assez couramment admis qu’un jeu vidéo développe plus d’addiction qu’un forum de discussion sur la broderie. Évidemment, ça dépend totalement des gens, il est complètement possible qu’une femme ait souhaité divorcer parce que son mari passait trop de temps sur un forum de ce genre. Reste que les jeux vidéo massivement multijoueurs ont plus tendance à déchainer les passions et à placer les membres de la communauté en concurrence, voire en conflit, les uns avec les autres.

  • Super podcast, merci Dominique, Benoit et JB !

    En tant qu’ancien joueur, je me retrouve, ainsi que les gens que j’ai côtoyés, totalement dans la discussion.
    Pour la petite histoire, c’est JB qui m’a fait découvrir le métier de CM. Par le simple exercice de son métier, même pas parce que je l’ai rencontré et qu’il m’a expliqué. C’est en voyant son travail, en essayant de comprendre ce qu’il faisait, ainsi que son équipe, que je me suis dit « Mais OMG C’est ça que je veux faire ! »

    Et ce qui est encore plus intéressant, c’est que ce que chaque joueur vit au sein du jeu (trouver une nana, jouer avec ses amis, avoir des gens de sa guilde qui se marient etc…) les CM eux, le vivent à l’échelle de la communauté tandis que nous, joueurs, le vivons à l’échelle de notre microcosme (guilde / serveur / forums sur lesquels on traîne).
    C’est là que l’on comprend pourquoi « il n’est pas nécessaire d’être joueur pour être CM d’un jeu vidéo » mais « qu’il faut l’avoir été pour comprendre la passion qui peut animer les membres de ta communauté ».

    Nan vraiment, merci :)

  • @ Julien
    J’avoue que l’exemple du forum de broderie est très parlant (quoique très féminin, ça ne m’étonnerait pas que les crêpages de chignon existent aussi dans ce milieu).

  • L’implication et la passion se retrouvent partout, même si les JV sont un catalyseur très classique et pregnant. Une amie me parlait de son forum de jeunes mamans … Les escalades verbales partaient très vite et très fort là bas aussi.
    Finalement, tout est une question d’implication personnelle dans le sujet dont traite la plateforme.

  • @ Julien – Sylfaen

    Je ne parlais pas de « temps de jeu » mais de l’intérêt porté aux jeux vidéos en tant que CM.

    Je suppose qu’une boite recrutera de préférence un CM qui connait bien les jeux ou qui aime bien ça qu’une personne qui y soit indifférente… Et ceci a son importance je pense.

    Voir la réaction de Xavier qui me parait dans ce sens logique : « C’est là que l’on comprend pourquoi « il n’est pas nécessaire d’être joueur pour être CM d’un jeu vidéo » mais « qu’il faut l’avoir été pour comprendre la passion qui peut animer les membres de ta communauté ».

  • Je suis le blog d’un certain oeil. Mais c’est la première fois que j’écoute un community Talks.
    J’avoue que c’est avec joie que j’ai pris 20 minutes d’écoute pour entendre certaines choses que je n’avais jamais entendu et qui m’ont bien fait rire.

    Merci Dominique pour cette interview :)
    Merci à vous d’avoir répondu.

  • Pour la question sur la nécessité d’être joueur, je pense que Benoit y avait parfaitement répondu, il faut pouvoir comprendre les joueurs. Pour cela, pas besoin d’être un hardcore gamer, surtout pas d’ailleurs (à mon sens). Julien l’a très bien dit, le CM a besoin de recul. Lorsqu’on est trop impliqué dans un jeu, le jugement est forcément faussé, c’est inconscient et il faut l’accepter.

    Ensuite, l’autre paramètre à prendre en compte est l’ambiance d’une boîte de jeu vidéo. Et là je rejoins tout à fait certains commentaires car il y a cette volonté d’avoir des gamers partout. Ce n’est à mon avis pas forcément une bonne chose mais c’est ainsi, et donc il ne faut pas s’étonner parfois si les jugements des uns et des autres sont faussés ;)

    On dira que c’est tout le charme du milieu du JV, entres autres… lol

  • @ JB

    Suis d’accord avec ton propos. Maintenant, pour que la boucle se boucle, il faudrait laisser la parole à un responsable de JV ou lui poser la question : « Etes-vous prêt à embaucher un CM qui n’y connait rien en jeux ? »

    S

  • @Sylvain @JB Pour rendre à Benoît ce qui appartient à Benoît, je n’ai fait que quoter par écrit ce qu’il a dit dans le talk :)

  • @a tous merci pour tous ces échanges, ça fait vraiment plaisir de vous lire. En tout cas, je ne peux que vous encourager, Community managers, à prendre le micro et à vous lancer dans des podcasts avec vos communautés. Invitez des membres autour d’un thème, et le tour est joué.

    Pour ce podcast, j’ai utilisé un petit dictaphone ; j’ai ensuite (légèrement) monté le son dans Garageband sur Mac, que j’ai ensuite converti en MP3 dans iTunes. C’est tout.

    Si vous êtes sur PC, lisez ce qui suit : http://www.twistimage.com/blog.....odcasting/

    Mitch Joel, dont je vous recommande chaudement les podcasts, y liste les logiciels qu’il utilise pour réaliser ses podcasts. D’ailleurs, à ce sujet, si quelqu’un connaît un logiciels ou un service qui fait répondeur téléphonique : j’aimerais avoir un numéro auquel vous pourriez laisser vos questions et autres remarques que j’utiliserai ensuite dans mes podcasts.

  • Je pense que l’on peut rapprocher en un sens les communautés dans le JV et celles dans la musique : les fans d’un artiste sont capables d’autant de débordements émotifs qu’un gamer.

    Il suffit de voir sur les forums et sites de fans les déchainements à toute nouvelle sortie d’album entre ceux qui sont totalement dévolus à leur idole et ceux qui critiquent (à juste titre ou non) les novuelles compos. C’est édifiant !

  • Je retrouve ici des noms de CM qui me rappellent une époque relativement proche avec le lancement de ce jeu où prennent place l’Ordre et le Chaos.

    Moi qui ai longtemps suivi les activités de GOA en tant que joueur (c’est d’ailleurs grâce à cette boîte que je me suis lancé dans le MMO), je me suis souvent senti mal à la place de ses CM en voyant à quel point les joueurs pouvaient être exécrables dès que la plus petite chose allait de travers (ah les crash serveurs…). Mais par la même occasion je me suis souvent demandé comment ça pouvait être de l’autre côté et j’aimerais pouvoir me faire ma propre idée du community management dans le jeu vidéo car comme l’ont dit nos deux podcasters ici présents, il doit y avoir de grands moments à vivre. Je me souviens avoir passé une excellente soirée il y a deux ans lorsque Franck était venu sur Paris pour participer à un event organisé par la communauté.

    Bref, merci pour ces témoignages mais la question qui me taraude à présent c’est : que faites-vous de votre vie (professionnelle j’entends bien ^^) maintenant que vous avez quitté vos postes respectifs ?

  • [...] Revue: Les Community Talks, spécial Jeux Vidéo (Le community management dans le jeux vidéo) > Lire l’article Interview bilan 2009 : N. Gaume (SNJV) > Lire [...]

  • abvzmsmlojfycjrhllnl, xyzydrnwxw , [url=http://www.bvyqfleujb.com]xlwjkrvwgd[/url], http://www.gihcuzjabl.com xyzydrnwxw

Laisser un commentaire

Nom (required)
Email (required)
Site/Blog
Message
 
-->