Quand les livres auront des fonctions communautaires

Kevin Rose, le fondateur de Digg, énumère dans cette vidéo quelques idées qu’il aimerait bien avoir lorsqu’il lit des livres numériques, sur iPad ou le Kindle.

Personnellement, j’aime beaucoup l’idée de voir et d’interagir avec les autres lecteurs qui lisent le même livre que moi – une façon de transformer le livre en un objet social.

Sinon, en parlant lectures, voici ce que je suis en train de lire :
- je termine Delivering Happiness, de Tony Hshieh
- j’ai attaqué How pleasures works: The New Science of Why we Like What we Like de Paul Bloom, et Brain Rules, de John Medina

Et vous ?

1 Commentaire sur “Quand les livres auront des fonctions communautaires”

  • A priori, une fonction commentaires et une fonction « je recommande la lecture de ce livre à » me paraissent utiles.

    Suis d’accord avec Dominique : c’est toujours très agréable de partager son avis sur un auteur qu’on apprécie.

    A une époque, un site spécialisé dans les polars ‘Mauvaisgenre.com » proposait aux lecteurs d’envoyer leurs chroniques de bouquins par mail. Les avis étaient mis en ligne sur le site et envoyés par mailing-list après modération. Ce qui engageait de nombreuses discussions, suggestions, critiques, etc.

    Le phénomène intéressant : certains auteurs-écrivains y participaient. On pouvait donc discuter avec eux. Des maisons d’édition aussi. Tout le monde discutait au même niveau. C’était ça, le truc.

    Bref, une joyeuse mayonnaise au service des idées. Un truc très concret. Depuis, ça doit remonter à 2004, 2005 la fin du site, je n’ai pas retrouvé un truc aussi vivant sur la littérature.

Laisser un commentaire

Nom (required)
Email (required)
Site/Blog
Message
 
-->