Formation à distance Community manager

Je forme de plus en plus de personnes à distance, tant en France qu’à l’étranger.

D’où l’envie d’aller plus loin et de permettre à plusieurs personnes de suivre en même temps et ensemble la même formation. Les avantages pédagogiques d’une telle démarche sont évidents : confrontations d’idées, partages et enrichissements mutuels, dialogues permanents,…

Concrètement, cette formation dure 15 semaines. Elle est composée de 3 modules de 5 semaines, chaque semaine correspondant à une leçon.

Capture d’écran 2012-03-23 à 15.02.52

Cette formation regroupe et enrichit les modules de formation que je propose actuellement. En les réunissant ainsi, j’ai voulu vous offrir une expérience complète et beaucoup plus riche que si vous aviez choisi un module à la fois.

Les rassembler n’était cependant pas suffisant : j’ai donc repensé chaque module existant, que j’ai structuré différemment de façon à ce qu’ils se complètent harmonieusement, tout en y apportant de nouveaux éléments, tels des documents pratiques et des rencontres avec des experts.

L’enseignement se fait à distance, via une plate-forme collaborative dédiée.

La formation comprend :
- un projet personnel,
- des exercices,
- des interviews d’experts,
- l’accès à des documents pratiques,
- un Webinar hebomadaire.

Les 3 modules
Le premier module s’intitule «Créer et animer sa communauté».
Au terme de cet atelier, vous serez en mesure de construire, développer et animer votre communauté. Pour cela, je vous aiderai à vous poser les bonnes questions, à planifier les étapes de sa création et à inscrire votre démarche au coeur de la stratégie de votre structure (entreprise, association,…).

Le second module s’intitule «Produire des contenus communautaires.
Newsletter, blog, forum, email, modération, tweets,… L’écrit est au coeur de la vie communautaire. Vous apprendrez à créer du contenu pensée pour votre communauté. On travaillera sur différents formats : son, vidéo, texte, applications tierces,….

Le troisième module s’intitule «Les réseaux sociaux au service de la communauté»
Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Or, y être pour y être n’a aucun intérêt. La question est de savoir comment les utiliser au profit de votre communauté. Votre utilisation des réseaux sociaux apportent-elle de la valeur à votre communauté ou constitue-t-elle un risque de fragilisation des liens intra communautaires ? Quand avoir une page Fan sur Facebook ? Qui et comment animer un fil Twitter ?

A qui s’adresse-t-elle ?
Cette formation s’adresse aux personnes désireuses de se former rapidement, d’acquérir une méthode et des «réflexes» applicables dans n’importe quel environnement, grand public ou professionnel. Cette formation permet de mener à bien tout projet à composante communautaire, qu’il soit en gestation ou déjà existant.

Quand débute-t-elle ?
La première session débute le 2 avril 2012 et dure jusqu’au 29 juin 2012.

Combien ça coûte ?
La formation coûte 3500 €HT pour les 15 semaines, soit moins de 240 euros par semaine. Etant formateur agréé, ce dispositif peut donc être pris en charge. Pour les particuliers, des facilités de paiement peuvent être aménagées.

Renseignements et inscriptions
Téléphone : 06 45 92 65 20
Email : [email protected]

Community managers freelance

Vous êtes Community manager (en poste et/ou avec des fourmis dans les jambes), et vous souhaitez vous mettre à votre compte ? Excellente idée.

Je vous ai concocté un petit module en 6 leçons, dont le but est simple : vous aider à mettre les pieds à l’étrier et à vous lancer.

En clair, ce module, mêlant vidéos et textes, est destiné :
- à ceux qui ont envie de vivre une aventure passionnante,
- à ceux qui veulent entreprendre et prendre leur destin en mains,
- à ceux qui ont le courage, la persévérance et l’envie de s’épanouir en faisant une activité qui leur ressemble,
- à ceux qui veulent changer le monde.

Ce dont vous avez besoin pour le suivre ?
L’envie d’apprendre.
De la passion.
Du coeur.
Et du travail – beaucoup de travail.

Voici le déroulé du module :

Comment devenir freelanceEt voici le lien pour vous lancer : https://learnable.com/courses/les-ateliers-du-freelance-comment-devenir-freelance-896

ma-residence cherche un CM avec une excellente plume…

… et de belles qualités humaines ;)

Et si en plus, vous avez une expérience sur un site médias…

Le descriptif complet de l’offre est ici : http://www.managerunecommunaute.com/forums/topic/ma-residencefr-cherche-un-cm-1

Community manager freelance

Etre Community manager freelance, c’est passionnant mais ce n’est pas forcément de tout repos.

Avoir sa première référence client, facturer, prospecter, gérer plusieurs clients en même temps… Pas évident quand on n’a jamais fait cela auparavant.

Si vous êtes community managers freelance ou si vous envisagez de vous lancer, je vous propose les Ateliers du Freelance, des mini formations de 2 heures pour vous aider à vous professionnaliser et/ou à vous mettre les pieds à l’étrier.

J’y aborde des sujets comme « Devenir freelance », « Trouver des clients sur les réseaux sociaux », « les outils du freelance, de la facturation à la gestion de projets en ligne »,…

Le prochain atelier a lieu ce vendredi, et il vous aidera à trouver des clients sur les réseaux sociaux.

C’est par ici : http://www.lesateliersdufreelance.com/p/calendrier.html

Mon année 2010

Mon année 2010 a été passionnante, vraiment passionnante, car j’ai eu la chance de lancer et réaliser beaucoup de projets, et d’en faire partie d’autres.

En voici une petite liste :
- Je suis devenu formateur, avec le numéro 11921742492

- J’ai lancé les Ateliers du Community manager, une offre de formation composée de 3 modules se proposant de vous aider à créer et animer votre communauté

- J’ai créé le Magazine des communautés, un magazine en ligne dont les deux premiers numéros sont accessibles ici. Le troisième est terminé, mais je me suis laissé dispersé par d’autres projets moins importants qui du coup m’ont fait perdre du temps sur sa parution

- J’ai rencontré et interviewé Seth Godin

- J’ai écrit un livre, Comment devenir un super papa, et je suis en train d’en terminer un deuxième, chez le même éditeur, Papa de jumeaux. J’ai aussi le projet de rééditer des livres écrits dans une autre vie, et d’en faire des applis iPhone / iPad

- Je suis intervenu dans une dizaine de conférences, tables-rondes et autres événements

- J’ai été interviewé par de nombreux étudiants, des bloggueurs, des personnes en reconvertion professionnelle, des journalistes,…

- J’ai fêté les 2 ans du blog du freelance, un blog sur lequel j’aide quotidiennement les indépendants, freelances et autres petites sociétés à développer leur business

- Je me suis acheté un vélo, ce qui a donné naissance à plein de nouvelles envies, comme celles de deux applications iPhone qui, je l’espère, verront le jour en 2011, ainsi que d’un blog autour du vélo en ville

- J’ai fêté le 500ème inscrit au Café des Community managers, la réunion mensuelle qui réunit les professionnels de ce métier

Et pour 2011 ?

Mes maîtres-mots pour cette nouvelle année seront  :
- applis iPhone, avec ces deux projets cités plus haut, ainsi qu’une troisième pour les papas
- des freelances, avec une journée spéciale, composée d’ateliers et de conférences pour devenir, se développer et s’affirmer en tant qu’indépendant,
- des communautés, notamment avec quelques séminaires très ciblés

Le blog du freelance pour les community managers freelance

Il y a de plus en plus de community managers, dont certains sont freelances.

Pour ces derniers, je vous recommande la lecture d’un blog que j’ai créé et que j’anime quotidiennement : le blog du freelance. Comme son nom l’indique, j’y partage des astuces et des idées pour vivre à fond votre indépendance.

freelance Le blog du freelance pour les community managers freelance

10 réflexions après quelques semaines de cours

Je savais qu’enseigner me plairait. Quelques mois après le début de l’année universitaire à l’IICP, où j’enseigne le community management et le journalisme 2.0, et après une intervention à l’ESC Lille, j’en ai la confirmation. Voilà un petit bilan de que cela m’a appris.

1. La meilleure des expertises ne passera pas auprès des élèves si l’enseignant n’est pas « enthousiasmant ». Je ne dis pas qu’il faut monter sur les tables, mais il faut faire passer sa passion aux élèves. Rappelez-vous : les meilleurs cours que vous aviez n’étaient-ils pas ceux enseignés par les profs qui se donnaient à fond, qui avaient la passion de leur matière ?

2. Réfléchir sur son expertise pour préparer ses cours est un excellent exercice. Cela permet de découper son expertise en petit morceau de connaissance. Une fois identifiés, ces morceaux de connaissance doivent être ensuite enrobés et enrichis pour être transmis de façon intéressante à ses élèves – ça, c’est le plus dur mais c’est aussi le plus enrichissant.

3. Il ne faut pas hésiter à bousculer ce que vous aviez prévu pour répondre aux attentes de vos étudiants. En journalisme, par exemple, mes étudiants m’ont demandé de les aider à bien vendre leurs idées et à travailler sur leurs CV. Ce que nous avons fait – et ç’a été très sympa.

4. Une des choses dont je me rappelle parfaitement à l’école, ce sont les différentes sorties que nous faisions ou les intervenants qui étaient invités. Personnellement, cela m’a beaucoup marqué. Du coup, depuis le début de l’année, j’ai déjà demandé à 4 amis de venir parler de leur métier :
- Jean-Yves Lemesle, de Doctissimo
- Pierre Morsa, de Ideas on stage
- Marie-Amélie Puttallaz, de l’Express.fr
- Jean-Baptiste Pennes, de World Of Warcraft
Et d’autres sont prévus ;)

5. Chaque vendredi matin, nous avons un deal avec les étudiants : à tour de rôle, nous apportons du café. Nous utilisons le Coffee Traveler de Starbucks, un container en carton qui contient une vingtaine de tasses de café. Pratique, sympa et ça rend le cours plus convivial !

6. Téléphone, email,… Vos élèves doivent pouvoir vous contacter. De même, vous devez pouvoir les joindre. Quand je vois passer des annonces d’emplois ou des infos qui pourraient les intéresser, je leur envoie un email.

7. Un peu de théorie, beaucoup de pratique… En alternant les deux, on maintient l’intérêt. Enfin… pas toujours :)

8. Certains de mes étudiants ont assisté au dernier Café des Community managers. D’autres, à Lille, m’ont posé beaucoup de questions. J’ai eu des étudiants qui ont commenté ce blog et Nouslespapas.fr Cela fait plaisir, car je me dis que ce que je leur enseigne leur a apporté quelque chose.

9. Au début, ça fait bizarre de se faire appeler « monsieur ». Aujourd’hui, beaucoup commencent à m’appeler par mon prénom, ce que je leur avais demandé de faire dès le premier jour.

10. Plus vous donner des cours, meilleur vous devenez. Au début, j’étais un peu stressé à l’idée de donner des cours ; le côté répétitif de la chose m’effrayait un peu. Et puis surtout… comment arriver à les intéresser à chaque fois ? Mais maintenant, c’est le contraire : j’ai dépassé ce cap, et je me sens vraiment à l’aise.

Gabriel Rodrigue : « La plupart des Community managers ne sont pas des gestionnaires »

gabrielrodrigue 300x198 Gabriel Rodrigue : La plupart des Community managers ne sont pas des gestionnaires Suite de nos interviews canadiennes réalisées avec Kim Auclair, la fondatrice de MacQuébec… Après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison, Mario Asselin, Jean-Luc SansCartier et Laurent Maisonnave, place à Gabriel Rodrigue.
(Lire la suite…)

Jean-Luc SansCartier : « Etre Community manager, c’est un job 24/7 ! »

-1Suite de nos interviews canadiennes… Après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison et Mario Asselin, voici Jean-Luc SansCartier, le Community manager de iWeb, très actif sur le Web depuis des années et l’un des organisateurs du nouveau Festival Geek de Montréal, les 6 et 7 mars 2010. (Lire la suite…)

Mario Asselin : « Soyez des catalyseurs pour vos communautés »

mario Mario Asselin : Soyez des catalyseurs pour vos communautés Avec Kim Auclair, créatrice de MacQuébec.com, nous avons lancé une série d’interviews avec des spécialistes canadiens des communautés. Après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison, voici Mario Asselin, directeur d’Oppossum, connu pour son expertise autour de l’utilisation des nouvelles technologies appliquées à l’apprentissage et l’éducation. (Lire la suite…)

-->