Pascal Blachier, administrateur des forums de MacQuébec : « Bien modérer, c’est très difficile »

Pascal Blachier Pascal Blachier, administrateur des forums de MacQuébec : Bien modérer, cest très difficileCréée par Kim Auclair, MacQuébec.com est la communauté du Mac au Québec. Ses forums sont très actifs. Pour assurer la fluidité des échanges entre passionnés, Pascal Blachier veille : il est l’administrateur des forums depuis 2008. Pour nous, il lève le voile sur son quotidien. Interview. (Lire la suite…)

10 réflexions après quelques semaines de cours

Je savais qu’enseigner me plairait. Quelques mois après le début de l’année universitaire à l’IICP, où j’enseigne le community management et le journalisme 2.0, et après une intervention à l’ESC Lille, j’en ai la confirmation. Voilà un petit bilan de que cela m’a appris.

1. La meilleure des expertises ne passera pas auprès des élèves si l’enseignant n’est pas « enthousiasmant ». Je ne dis pas qu’il faut monter sur les tables, mais il faut faire passer sa passion aux élèves. Rappelez-vous : les meilleurs cours que vous aviez n’étaient-ils pas ceux enseignés par les profs qui se donnaient à fond, qui avaient la passion de leur matière ?

2. Réfléchir sur son expertise pour préparer ses cours est un excellent exercice. Cela permet de découper son expertise en petit morceau de connaissance. Une fois identifiés, ces morceaux de connaissance doivent être ensuite enrobés et enrichis pour être transmis de façon intéressante à ses élèves – ça, c’est le plus dur mais c’est aussi le plus enrichissant.

3. Il ne faut pas hésiter à bousculer ce que vous aviez prévu pour répondre aux attentes de vos étudiants. En journalisme, par exemple, mes étudiants m’ont demandé de les aider à bien vendre leurs idées et à travailler sur leurs CV. Ce que nous avons fait – et ç’a été très sympa.

4. Une des choses dont je me rappelle parfaitement à l’école, ce sont les différentes sorties que nous faisions ou les intervenants qui étaient invités. Personnellement, cela m’a beaucoup marqué. Du coup, depuis le début de l’année, j’ai déjà demandé à 4 amis de venir parler de leur métier :
- Jean-Yves Lemesle, de Doctissimo
- Pierre Morsa, de Ideas on stage
- Marie-Amélie Puttallaz, de l’Express.fr
- Jean-Baptiste Pennes, de World Of Warcraft
Et d’autres sont prévus ;)

5. Chaque vendredi matin, nous avons un deal avec les étudiants : à tour de rôle, nous apportons du café. Nous utilisons le Coffee Traveler de Starbucks, un container en carton qui contient une vingtaine de tasses de café. Pratique, sympa et ça rend le cours plus convivial !

6. Téléphone, email,… Vos élèves doivent pouvoir vous contacter. De même, vous devez pouvoir les joindre. Quand je vois passer des annonces d’emplois ou des infos qui pourraient les intéresser, je leur envoie un email.

7. Un peu de théorie, beaucoup de pratique… En alternant les deux, on maintient l’intérêt. Enfin… pas toujours :)

8. Certains de mes étudiants ont assisté au dernier Café des Community managers. D’autres, à Lille, m’ont posé beaucoup de questions. J’ai eu des étudiants qui ont commenté ce blog et Nouslespapas.fr Cela fait plaisir, car je me dis que ce que je leur enseigne leur a apporté quelque chose.

9. Au début, ça fait bizarre de se faire appeler « monsieur ». Aujourd’hui, beaucoup commencent à m’appeler par mon prénom, ce que je leur avais demandé de faire dès le premier jour.

10. Plus vous donner des cours, meilleur vous devenez. Au début, j’étais un peu stressé à l’idée de donner des cours ; le côté répétitif de la chose m’effrayait un peu. Et puis surtout… comment arriver à les intéresser à chaque fois ? Mais maintenant, c’est le contraire : j’ai dépassé ce cap, et je me sens vraiment à l’aise.

Martin Aubut : « Est-ce que vos membres recommandent votre communauté ? »

Martin Aubut Martin Aubut : Est ce que vos membres recommandent votre communauté ?

Nos interviews canadiennes se poursuivent, réalisées avec Kim Auclair, la fondatrice de MacQuébec : après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison, Mario Asselin, Jean-Luc SansCartier, Laurent Maisonnave et Gabriel Rodrigue, voici Martin Aubut, ancien responsable d’une communauté de plus d’un million de membres. (Lire la suite…)

Une communauté, ça se construit (souvent) d’abord en interne

Quand on construit et développe une communauté, on est souvent focalisé sur « l’extérieur », rarement sur « l’intérieur » – l’entreprise où vous travaillez.

Or, c’est pourtant là, au coeur de votre entreprise, que se joue (parfois, voire souvent… toujours ?) le devenir de votre communauté. Certes, cela peut paraître parfois décourageant d’enchaîner réunions sur réunions pour y présenter votre communauté, ses valeurs, etc. Mais il tient à vous de le faire d’une manière interactive, humaine et qui donne envie d’y participer. Et puis, inconsciemment, on attend peut-être ça de vous aussi.

Voici quelques idées – pensez à ajouter aussi les vôtres en commentaires, surtout si elles vous paraissent évidentes et sans intérêt ;)
- préparer 2-3 slides pour présenter votre communauté à vos collègues. Un quart d’heure maximum. Faites court et enthousiasmant. Entraînez-vous, c’est mieux. Et souriez :)

- dans votre présentation, pas de chiffres ni de bullets points : racontez des histoires !

- utilisez le matériel de votre communauté pour construire vos slides : photos, commentaires, articles,…

- insistez sur des réalisations concrètes de vos membres : ensemble, ils ont, par exemple, aidé de nouveaux membres à créer leurs blogs ; ou bien, certains ne se connaissaient pas et maintenant ils se retrouvent chaque week-end pour peindre ou faire de la musique ensemble, etc. Si vous avez des photos de ces rencontres et de ces échanges, incluez-les dans vos slides.

- organisez une session de découverte de votre communauté en « live » : invitez quelques collègues et, ensemble, créez leur compte et faites-leur découvrir les rouages de la communauté.

- rédigez chaque semaine une newsletter (un simple email suffit) pour raconter la vie de votre communauté. N’envoyez surtout pas cette newsletter à tout le monde : ciblez vos collègues que vous savez « perméable » à l’idée communautaire et invitez-les à « forwarder » votre newsletter. Si l’info vient d’eux, elle passera peut-être mieux que par vous. Et quand vous recevrez des emails de collègues qui vous demandent à recevoir votre newsletter, c’est que le message commence à passer. Pensez à remercier vos nouveaux « abonnés ».

- invitez des membres à venir rencontrer vos collègues dans votre entreprise. Pour intéresser vos collègues, demandez-leur un des sujets sur lesquels ils aimeraient avoir des idées et des suggestions, puis dites-leur que vous avez monté un petit groupe de membres qui ont plein d’idées – justement.

- organisez une semaine où vous interviewez vos collègues pour les présenter à votre communauté. Prenez des photos, faites des petites vidéos. Montrez vos visages à la communauté dont vous vous occupez.

Jean-Luc SansCartier : « Etre Community manager, c’est un job 24/7 ! »

-1Suite de nos interviews canadiennes… Après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison et Mario Asselin, voici Jean-Luc SansCartier, le Community manager de iWeb, très actif sur le Web depuis des années et l’un des organisateurs du nouveau Festival Geek de Montréal, les 6 et 7 mars 2010. (Lire la suite…)

Mario Asselin : « Soyez des catalyseurs pour vos communautés »

mario Mario Asselin : Soyez des catalyseurs pour vos communautés Avec Kim Auclair, créatrice de MacQuébec.com, nous avons lancé une série d’interviews avec des spécialistes canadiens des communautés. Après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison, voici Mario Asselin, directeur d’Oppossum, connu pour son expertise autour de l’utilisation des nouvelles technologies appliquées à l’apprentissage et l’éducation. (Lire la suite…)

Sylvain Grand’Maison : « Appelez-moi un Community gardener »

sylvain Sylvain Grand’Maison : « Appelez moi un Community gardener »Avec Kim Auclair, créatrice de MacQuébec.com, nous avons lancé une série d’interviews avec des spécialistes canadiens des communautés et des médias sociaux. Après Bruno Boutot, place à Sylvain Grand’Maison, « Monsieur Podcast » au Canada, instigateur du Podcamp Montréal, spécialiste des médias sociaux et producteur de contenu web.
(Lire la suite…)

La playlist du Community manager

Au fait, vous écoutez quoi comme musique et est-ce que vous travaillez en musique ? Ca vous dirait de lister vos morceaux musicaux préférés et de les classer en fonction des tâches que vous réalisez sur vos communautés ?

Exemple : pour l’accueil d’un nouveau membre, rien de tel qu’une musique tonique, comme… Vous voyez l’idée ? Je ne sais pas ce que ça va donner, mais on peut s’y essayer ;) Au pire, cela nous permettra de découvrir de nouveaux artistes ;)

Comment faire ?
Le plus simple est peut-être de copier-coller en commentaire le lien Deezer de votre musique en précisant la tâche qui va avec.

Petit point sur les bureaux de Community managers

Et un nouveau bureau de Community manager, un ! C’est celui de Xuoan, le Community manager de Ben & Jerry’s et d’une communauté de photographes, l’instant des

Petit rappel : je vous invite, Community managers et autres modérateurs, animateurs et gestionnaires de forums, à prendre une photo de vos bureaux et à me l’envoyer.  Toutes les explications sont .

Objectif : réaliser une galerie photos de nos bureaux, pour le fun et histoire de partager nos espaces de travail ;)

xslide1 Petit point sur les bureaux de Community managers xslide2 Petit point sur les bureaux de Community managers xslide42 Petit point sur les bureaux de Community managers

Samuel Bausson, du Muséum de Toulouse : « Les communautés réinventent le rôle du musée »

IMG 1040 Samuel Bausson, du Muséum de Toulouse : Les communautés réinventent le rôle du muséeWebmaster du Muséum de Toulouse, Samuel Bausson crée et développe des communautés sur Internet qui gravitent autour des thématiques du muséum. Réinventant, du même coup, le rôle du musée et notre perception en tant que visiteur.   (Lire la suite…)

-->