Du boum au badaboum

Le boum, c’est le lancement en fanfare de votre communauté : communiqués de presse, soirée VIP, page Facebook qui clone à tout-va du fans, un compte Twitter qui crépite… Et le badaboum, c’est quand la direction décide d’arrêter les frais.

Entre les deux ?

Quelques mois souvent, voire plusieurs années pour les Community managers les plus chanceux.

Bien évidemment, le boum n’implique pas toujours le badaboum, mais malheureusement, c’est assez souvent le cas, y compris dans le BtB.

La solution ?
Je pense qu’il faut toujours commencer en douceur, en prenant son temps, en creusant des fondations saines, en choisissant soigneusement ses membres… et en évitant le bruit et autres jeux-concours et artifices à deux euros.

Mais bon, c’est moi hein…

Un bon débat

Un bon débat, ça fait causer une communauté, ça fait se rapprocher et s’opposer les membres, qui s’impliquent, donnent leurs avis, se castagnent,…

Un bon débat, ça fait vibrer la communauté.

Si vous en avez la possibilité, organisez-en régulièrement.

La méthode est simple :
1. Sélectionnez un sujet qui anime votre communauté – soit qu’elle en parle déjà, soit qu’elle est intéressée par un thème précis
2. Compilez et construisez du contenu autour dudit thème
3. Créez le débat, interrogez vos membres (sondages, billets,…)
4. Synthétisez le tout

Et répétez régulièrement l’opération tout au long de l’année.

Tenez, il y a les élections présidentielles qui arrivent… Cela pourrait être l’occasion d’un vaste débat au sein de votre communauté avec, pour objectif, de lister 10 propositions (ou 20, 50, 100,…), qui seront remises par vos soins au futur président de la République.

Les forums ont-ils encore de l’avenir ?

Aujourd’hui, quand je discute avec des marques qui souhaitent « lancer » une communauté, ils me parlent de Facebook, Twitter, Google +, Youtube,… Mais jamais de forum.

Bizarre.

Car les forums demeurent la plate-forme communautaire par excellence, celle où les membres peuvent interagir entre eux, ce qui constitue le véritable ADN d’une communauté.

Regardez les forums de Doctissimo, Auféminin, Comment ça marche, et j’en passe… Chaque jour, des dizaines de milliers de passionnés y postent, répondent, partagent, s’engueulent, spamment, s’entraident,…

Les forums demeurent encore les lieux communautaires les plus vivaces, mais quelle marque / institution / association / entreprises souhaiterait un forum aujourd’hui ?

A nous de leur démontrer la pertinence de cet outil, qui nécessite aussi beaucoup de patience – en clair, ne pas vouloir le fermer si au bout de 3 mois on enregistre à peine 1 post par jour…

De 2011 à 2012

Voici un petit bilan de mon année 2011 et mes projets pour 2012.

2011
La formation
Mon offre de formation a connu un formidable développement, soit en direct, soit via les organismes qui la commercialisent. J’ai beaucoup voyagé, notamment en France, où j’ai formé plus d’une centaine de personnes aux réseaux sociaux et au Community management. J’ai aussi commencé à avoir des clients à l’étranger, en Suisse et en Israël pour le moment, grâce à mon offre online.

Le conseil
Là encore, j’ai beaucoup travaillé cette année, et j’ai eu la chance de plancher sur de formidables projets, des petits, des moyens et des très gros. Des projets qui m’ont permis de rencontrer des gens passionnants et passionnés, dont certains sont devenus plus que des relations de travail.

L’enseignement
Deuxième année à l’IICP et à Skema Lille, et première année à l’EMC Campus, où, après avoir initié le corps enseignant à mon expertise, j’ai pas mal travaillé avec mes élèves de MBA. On a ainsi monté de très beaux projets, comme un Laboratoire des Réseaux sociaux et une vidéo pour l’Unesco autour de la diversité,…

Les freelances
Cette année, j’ai lancé les Ateliers des Freelances, des formations pour et par des freelances. Ce sont des formations courtes, pratiques et très concrètes.

J’ai également inauguré la Minute du Freelance, un podcast audio d’une minute hebdomadaire, autour de problématiques importantes pour les freelances.

J’ai lancé aussi la Radio des Freelances, un podcast mensuel pour les freelances. La première émission était consacrée au travail, la seconde aux réseaux sociaux, et la troisième, que je suis en train de préparer, sera consacré aux outils qui nous permettent d’être de meilleurs freelances. La Radio, c’est vraiment un très beau projet à créer et à développer.

Les papas
Vous le savez peut-être, je suis papa de jumeaux, et, avec une poignée d’autres papas, j’ai créé un blog il y a quelques années : Nous les papas.fr Un blog qui m’a permis de devenir aussi un auteur en 2011, avec la sortie de « Comment devenir un super papa, le livre des jeunes papas« . Plus de 5 000 livres ont été vendus. Il va ainsi être réimprimé en janvier 2012, mois durant lequel va sortir mon nouveau livre, « J’élève des jumeaux », le premier guide pour les parents de jumeaux. Les deux livres sont édités chez City Editions.

2012

- Au niveau de la formation et du conseil : j’aimerais vraiment développer mon offre de formation et de conseil en ligne qui, je trouve, est très intéressante dans la mesure où elle s’inscrit dans la durée, contrairement à une journée de formation traditionnelle. Ces ateliers de formation ou de conseil en ligne permettent de réfléchir, d’agir et de créer. Entre deux ateliers, on a ainsi de la matière, à partir de laquelle on va pouvoir avancer. Déjà, certains de mes clients m’achètent du temps en fonction de leur projet (2, 5 ou 10 heures). Nous travaillons ensuite via Skype ou basecamp. C’est là encore une nouvelle façon de faire, mais qui correspond vraiment à quelque chose que j’aime et qui réinvente la façon de travailler et d’apprendre.

- Au niveau des Cafés : le Café des Community managers compte presque 700 inscrits, et 150 pour le Café des Freelances. Ces deux rendez-vous mensuels sont des moments que j’adore car des dizaines de personnes de s’y rencontrent et partagent.
En 2012, j’aimerais :
1) poursuivre la formule du « café qui s’invite dans une société » – d’ailleurs, si vous êtes intéressé par accueillir un Café des Community managers, n’hésitez pas à venir m’en parler au prochain Café -,
2) innover en créant des événements différents avec des invités, des dégustations,…

- Au niveau des livres : les premiers mois de l’année vont être occupés par la promotion de mon livre sur les jumeaux, mais devraient être aussi très productifs au niveau de l’écriture puisque je suis en train de travailler sur un livre pour les freelances, dont la sortie sera pour le second semestre 2012.

- Au niveau de la vidéo : je vais développer cet outil de plus en plus, notamment à travers des chroniques, comme celles que je fais aujourd’hui autour du freelancing.

- Autour du son : la Radio des Freelances va, je m’espère, devenir LA radio de référence pour les indépendants ou ceux qui veulent se lancer. J’espère que certains sponsors m’accompagneront dans cette belle aventure.

- Au niveau des applications mobiles : là, il y a une double actualité. La première, c’est mon nouveau blog, Apps-junior, où je fais des critiques d’applications pour smartphones et tablettes pour les enfants. Logique : il existe des milliers d’applications, mais lesquelles choisir pour mes enfants ? Le second projet qui va m’occuper aussi cette année, c’est EasyKids, une Web app pour aider les parents à mieux s’organiser au quotidien.

Voilà pour mon bilan et mes grandes lignes pour 2012.
Et vous, quoi de beau pour 2012 ?

La fin de l’année sur votre communauté

La fin de l’année est un bon moment pour :
1) recenser et mettre en valeur les événements importants qui se sont déroulés au sein de votre communauté
2) valoriser vos membres les plus actifs
3) impliquer vos membres dans les prochains développements de la communauté

Pour les deux premiers aspects, c’est simple et très intéressant à faire. Cela vous permet de mesurer le chemin parcouru et de faire des heureux.

C’est également un excellent moyen de construire l’histoire de votre communauté : en compilant les événements importants, ceux que vous avez organisés et ceux organisés par la communauté elle-même, vous donnez un sens plus fort à votre communauté,  en leur faisant prendre conscience qu’ils font partie d’une histoire commune.

Profitez du ralentissement de l’activité sur vos communautés pour faire un bilan et tracer les grandes lignes de développement à venir.

Le dernier Café des Community managers de l’année sera gourmand et chez Agorapulse

Pour le dernier Café des Community managers de l’année, rendez-vous chez Affinitiz, éditeur d’Agorapulse, une plateforme qui vous permet de gérer fans, pages et apps sur Facebook.

A cette occasion, il y a un jeu pour gagner un abonnement d’un an à Agorapulse :

Comment ? Rien de plus simple :
1) Se connecter à Agorapulse, l’installer pour gérer votre page Facebook : http://apps.agorapulse.com

2) Une fois fait, envoyez l’URL de votre page à Sébastien : [email protected]

3) Un triage au sort sera effectué lors de notre soirée

Voilà, bonne chance à vous.

Et dans le titre, je précise que ce Café sera aussi gourmand : si vous avez envie de faire des crêpes, des cakes sucrés ou salés, des gâteaux ou tout autre chose qui se mange, faites-vous plaisir et venez avec ;) Et comme d’habitude, on partagera ça tous ensemble ;)

Le Café des Community managers chez Brandministry

C’est demain, et c’est ici : http://www.meetup.com/lecafedescommunitymanagers/events/41079332/

Rue du Commerce valorise ses blogueurs partenaires

Capture d’écran 2011-11-17 à 11.49.10Voilà une belle initiative prise par Rue du Commerce pour valoriser son réseau de blogueurs partenaires : lancer des carnets de blogueurs.

Ces cahiers sont des petits e-book imprimés. Celui que j’ai reçu – le premier de la série – a pour thème « les desserts lights ». Il s’agit d’un livre de recettes, accompagné d’une petite photo et d’une présentation du blogueur qui partage sa recette. C’est simple, bien exécuté et donne envie d’aller en cuisine :)

Côté blogueurs, c’est une façon de
- reconnaître leur travail,
- de les valoriser
- de les faire découvrir à plus de personnes
- de les impliquer dans un projet collectif
- de les fidéliser à la marque qui a pris cette initiative

On y apprend aussi que ce cahier aura une suite : il y a un appel à blogueurs culinaires pour faire partie du prochain e-book.

Malin et sympa.

Histoires de cafés

Il n’y a pas que le Café des Community managers.

Il y a aussi le Café des Freelances. Cette rencontre est mensuelle et rassemble des indépendants de tous horizons : graphiste, développeur, traducteur, consultant,… C’est un moment sympa, convivial, où on parle de nos métiers, où on s’échange des idées, des trucs et où des amitiés (et du business) se créent.

Le prochain Café des Freelances aura pour thème l’échange de compétences : en clair, si je sais écrire mais que je suis une truffe en graphisme alors que j’ai besoin d’un bandeau pour mon blog, je peux en parler à un graphiste qui a des besoins rédactionnels.

Ces échanges, s’ils se font, peuvent ainsi permettre à des freelances d’avancer plus vite et à moindre coût. Et si vous n’avez besoin de rien mais que vous souhaitez offrir un peu de votre expertise, vous êtes aussi les bienvenus ;)

PS : ce thème – l’échange de compétences – peut très, très bien s’appliquer à votre communauté ;) Essayez, vous verrez.

Du contenu frais

Le contenu, c’est bon pour une communauté.

Je ne sais pas si vous en avez un, mais je vous recommande d’avoir un blog pour la communauté – le blog de la communauté. Cet espace vous permettra d’y cristalliser les belles histoires de votre communauté tout en permettant à vos utilisateurs de savoir ce qui s’est passé durant leur absence.

Vous pouvez vous en servir pour :
- interviewer des membres
- mettre en avant leurs initiatives
- échanger autour de nouvelles fonctionnalités,
- lever le voile sur votre marque/entreprise/équipe
- inviter vos users à s’y exprimer sous la forme de billets, éditos, coups de coeur,…

Bien évidemment, la régularité y est importante : si c’est pour poster une fois tous les 36 du mois, évitez.

Un truc pour gagner du temps : écrivez 5 à 10 billets en une ou deux heures, puis planifiez leur publication tout au long des jours à venir. Cela vous permet d’être présent, sans l’être, et ainsi de vous concentrer uniquement sur les réponses aux commentaires.

Un truc : un blog, ça accueille toutes sortes de formats. Son, vidéo, photo, texte, sondage,… Cela serait trop dommage de vous en priver. Et votre communauté avec.

-->