Martin Aubut : « Est-ce que vos membres recommandent votre communauté ? »

Martin Aubut Martin Aubut : Est ce que vos membres recommandent votre communauté ?

Nos interviews canadiennes se poursuivent, réalisées avec Kim Auclair, la fondatrice de MacQuébec : après Bruno Boutot, Sylvain Grand’Maison, Mario Asselin, Jean-Luc SansCartier, Laurent Maisonnave et Gabriel Rodrigue, voici Martin Aubut, ancien responsable d’une communauté de plus d’un million de membres. (Lire la suite…)

Martin Reed : « Forget technology. Focus on people »

photo Martin Reed : Forget technology. Focus on peopleMartin Reed bâtit et gère des communautés sur Internet. Il est l’auteur de l’excellent blog, Communityspark. Personnellement, j’aime beaucoup Martin parce qu’il est concret : il sait de quoi il parle. Dans cette interview qu’il m’a gentiment accordé (*), il considère la création les communautés comme un art où l’erreur et le doute permettent d’avancer. (Lire la suite…)

Marie-Amélie Putallaz, de LEXPRESS.fr : « L’animateur de communauté représente les internautes devant la rédaction »

a Marie Amélie Putallaz, de LEXPRESS.fr : Lanimateur de communauté représente les internautes devant la rédactionMarie-Amélie Putallaz, animatrice de l’Express.fr,  décortique son quotidien et revient sur son rôle, entre la rédaction et la commmunauté.

(Lire la suite…)

Ce que vous avez (peut-être) manqué

Incisifs, documentés, terre à terre, drôles, émouvants,…

Voici quelques uns des derniers commentaires laissés par les lecteurs de ce blog que je remercie et que j’espère rencontrer demain, au premier Café des Community managers.

- Emmanuel qui appelle un membre de sa communauté pour lui annoncer qu’il gagné un voyage. Sa femme lui apprend qu’il est décédé

- Oelita regrette la linéarité du podcast, un outil peu utilisé sur nos communautés

- Magnifiques échanges entre goundoulf et Fred A. autour du processus d’inscription à une communauté

Anonyme rappelle que le jeu vidéo est l’un des rares secteurs à avoir su intégrer le Community manager au coeur de sa stratégie. A quand les autres ?

- Kim pense qu’un blog peut se substituer à un site corporate, dans le sens où il sert à nouer une vraie relation avec ses lecteurs/clients/membres

Votre communauté sait parler d’elle

akoha card Votre communauté sait parler delle Akoha est une start-up canadienne que je viens de découvrir et qui me plaît à plus d’un titre : d’abord, son principe, qui est un jeu de cartes avec des missions de gentillesse à remplir dans la vraie vie.

Ensuite, j’ai adoré la façon dont Akoha explique son principe. Regardez, c’est vraiment très sympa.

Ce qui me plaît, c’est que ce sont les salariés de cette société qui se mettent en scène à travers un roman photo. On l’a peut-être déjà vu, mais je trouve l’idée excellente et pertinente par rapport au concept même du site qui mêle vraie vie et virtuel.

Ensuite, c’est fait avec beaucoup humour.

Enfin, je me dis qu’il y a quelque chose ici à creuser : au lieu d’écrire des pages sur le fonctionnement de sa communauté, pourquoi ne pas donner la parole à vos membres pour l’expliquer ?

Certes, peuvent se poser des questions de droits d’image et de membres qui ne font plus partie de la communauté alors qu’il en vante les bienfaits. Mais… et alors ? En étant un peu malin, on doit pouvoir s’en sortir.

Cela serait quand même beaucoup plus chaleureux qu’une poignée de pages html qu’on ne lit jamais. En plus, les bienfaits d’une telle démarche sur votre communauté seraient vraiment très puissants.

Quelle communauté auriez-vous aimé créer ?

Laquelle ou lesquelles ?

Et si vous le souhaitez, dites-nous pourquoi aussi ;) 

Votre communauté n’a que faire de la stratégie de votre entreprise

Construire une communauté, ce n’est pas demander à vos membres de faire ce que votre entreprise souhaite qu’ils fassent – c’est même tout le contraire.

Une évidence ? Pas si sûr.

Regardez autour de vous : les exemples ne manquent pas de sociétés qui pensent encore ainsi, qui se disent qu’il suffit de copier-coller leur stratégie pour l’appliquer sur leur communauté. Ces sociétés ne réussiront pas. Elles n’ont rien compris. Certes, elles gagneront ici et là quelques batailles mais au final, leur travail deviendra de plus en plus difficile, car basé sur le matraquage et non l’adhésion, sur le clinquant et non l’authenticité.

Construire une communauté, c’est un échange, une relation qui se bâtit sur le long terme.

Les 1001 façons de créer une communauté

Attention : quand je dis « 1001″, c’est juste une expression.

Pour être franc, je ne sais pas sûr qu’il en existe autant, mais en se creusant la tête à plusieurs (eh oui, je compte sur vous  !), je suis sûr qu’on en trouvera pas mal.

Allez, c’est parti.

Idée 1
L’autre jour, un ami m’a demandé comment je m’y serais pris pour créer sa communauté … qu’il a d’ailleurs créée, et plutôt bien.

Je lui ai répondu :

1) Sélectionne 5 à 10 personnes que tu aimerais inviter dans ta communauté

2) Envoie-leur un email

3) Encourage-les à se présenter les uns aux autres

4) Demande-leur ensuite d’inviter 5 à 10 personnes

5) Répète l’opération

-->